Comment le régime alimentaire influence vos capacités mentales
Partager


Nous savons qu’une bonne alimentation est essentielle à notre bien-être. Mais savons-nous jusqu’où cela est vrai ? Des études ont montré qu’il existe une corrélation claire entre la santé mentales et l’alimentation. Il a également été démontré que certains états psychiques peuvent être influencés par nos choix alimentaires. A cause de cela, l’alimentation a un double effet à court et long-terme sur notre santé mentale et peut aussi jouer un rôle majeur dans le développement, la lutte et la prévention de maladies mentales spécifiques.

Equilibrer votre humeur

Pour une humeur équilibrée, une bonne combinaison de glucides, de protéines et de vitamines est la meilleure voie à suivre. D’autres sous-catégories d’aliment peuvent aider dans ce cas : elles incluent les acides aminés, les minéraux, les acides gras essentiels et une quantité nécessaire et suffisante d’eau.

Que manger ou éviter de manger ?

Le premier conseil est celui-ci : manger moins de sucres rapides et plus ce dont votre corps a besoin ; des céréales complètes, des graines, des noix, des légumes et des fruits.
Les sucres rapides sont généralement absorbés très rapidement par le système sanguin. A cause de cela, ils peuvent créer un pic dans la quantité d’insuline produite et relâchée dans le corps. Quand cette montée initiale se dissipe, vous pouvez vous sentir fatigué et léthargique.

Inversement, les aliments comme les céréales complètes vous laissent l’impression d’être plein sans la montée initiale des niveaux de sucre ou d’insuline. Cela signifie que votre corps est capable de réguler votre humeur par lui-même, ouvrant la voie vers de bien meilleures perspectives pour sa santé mentale. Ces aliments contiennent aussi du folate et du zinc (tous les deux sont connus pour améliorer l’humeur de ceux souffrant de dépression), et de la thiamine, une vitamine qui joue un immense rôle dans la régulation de l’humeur.

Les glucides : Pourquoi vous en avez besoin

Bien qu’il ait été dit que les glucides sont mauvais pour vous, ce n’est pas totalement vrai. Une quantité contrôlée de certains glucides est essentielle pour votre bien-être. Souvenez-vous que les glucides sont les énergies primaires pour votre corps. Outre l’apport complémentaire des autres types d’aliments diététiques, les glucides donnent au cerveau l’énergie pour rester vif et tel qu’il doit fonctionner.

Le secret, dont il faut se souvenir comme la chose la plus importante, c’est la préparation. Même si vous avez des options saines pour vos glucides, comme des pommes de terre, et que vous les faites frire, alors vous ne faites aucun cadeau ni à votre corps ni à votre cerveau. Il est toujours préférable, autant que possible, d’éviter la friture pour vos glucides. A la place, consommez-les bouillis ou cuits au four.

Incorporez de l’huile de poisson riche en Oméga.

L’huile de poisson est généralement extraite de poissons comme les anchois, le saumon et les sardines. Elle contient souvent deux types d’acides gras Oméga 3 : l’acide eicosapentaénoïque (EPA) et l’acide docosahexaénoïque (DHA). Il a été prouvé que ces deux acides gras jouent un très grand rôle pour aider à l’amélioration des états de l’humeur, combattre les pertes de mémoires légères, la dépression et améliorer plus globalement la santé psychique.

Les acides gras sont essentiels au développement et au bien-être général de l’esprit. En plus d’aider à augmenter sa bonne humeur, il a été démontré qu’ils améliorent l’intelligence et la vivacité d’esprit. Un niveau bas de ces acides gras dans le corps chez les adultes, a été relié à une petite taille du cerveau et, de plus, à une accélération du vieillissement de celui-ci.