Comment votre régime alimentaire influence votre entrainement de Muay Thaï
Partager


Le régime alimentaire touche chaque aspect de nos vies ; il nous fournit l’énergie de réaliser les choses que nous avons à faire et une alimentation correcte garde notre esprit en éveille. Les combattants de Muay Thaï et les entraineurs doivent généralement regarder de près leur alimentation pour s’assurer d’atteindre leur meilleur niveau de résultats. Afin de comprendre comment un régime alimentaire peut influencer votre entrainement et votre efficacité en tant que pratiquant de Muay Thaï, il est intéressant de regarder, tout d’abord, quel rôle joue les différentes catégories d’aliments pour votre corps.

Les différentes catégories d’aliments

Il existe trois catégories principales ; les protéines, les glucides et les vitamines. Chacune de ces catégories est recommandée dans certaines mesures et quantités dans notre alimentation quotidienne. Pour un combattant de Muay Thaï, la première chose nécessaire est l’énergie pour tenir dans la durée. Gardez à l’esprit que, dans votre journée, vous aurez à endurer des exercices de cardio, de la course et bien sûr, beaucoup de coup de pieds et de frappe. Les glucides vont vous fournir l’énergie pour tenir tout ce temps, et en plus, l’énergie d’utiliser les autres catégories d’aliments dont votre corps a besoin ; souvenez-vous que les glucides fournissent l’énergie pour la digestion et l’absorption de tout ce que vous mangez.

Ensuite, vous avez besoin des protéines. Les protéines sont les éléments constituants de base de notre corps ; elles aident à fabriquer nos muscles, nos tendons, nos cartilages et bien plus encore. Les protéines jouent aussi un rôle très important dans notre capacité à récupérer d’exercices fastidieux, dans le genre de ceux pratiqués par les pratiquants de Muay Thaï. Les protéines peuvent également fournir l’énergie dont nous avons besoin si nous n’avons pas consommé assez de glucides.

Les vitamines, bien sûr, contribuent à la défense de notre système immunitaire et nous préservent de tomber malade.

N’oublions pas les différents lipides !

Beaucoup de pratiquants de Muay Thaï privilégient les glucides et les protéines par rapport aux lipides et pour de bonnes raisons : vous avez davantage besoin d’énergie et de muscles que de gras dans votre corps. C’est une façon de penser erronée car les graisses et les huiles jouent un rôle vital dans votre corps.

Par exemple, ce sont ces graisses et ces huiles qui lubrifient vos articulations. Ensuite, certaines huiles, comme les Omega 3 aident à garder votre esprit vif. C’est un sous-ensemble complexe de graisses, en général disponible dans des aliments comme le poisson et les suppléments alimentaires.

Dans quelle mesure votre alimentation conditionne votre entrainement de Muay Thaï ?

Un régime alimentaire riche en glucides vous donnera assez d’énergie pour toute votre journée d’entrainement. Les glucides peuvent aussi être métabolisés en graisses et aider pour certaines fonctions, qui sont normalement dévolues aux graisses et aux huiles. Si vous ne voulez pas vous sentir léthargique, vous feriez mieux de consommer vos glucides.

Les protéines interviennent intégralement dans la fabrication des muscles. Une fois que vous commencez cette méthode, vous devrez brûler les graisses et fabriquer du muscle en même temps que vous développerez votre endurance et votre force. Vous aurez besoin de protéines pour vous aider à développer votre masse musculaire, aider à réparer aussi tous les muscles froissés pendant l’entraînement.

Enfin, vous avez besoin des lipides pour aider à la lubrification des articulations. Vous prendrez bien soin d’absorber la quantité nécessaire de lipides dans les niveaux recommandés si vous ne voulez pas risquer un blocage ou d’autres sérieuses blessures des articulations.