L’histoire du Muay thaï


Le Muay Thaï est un art martial ancestral et un sport national en Thaïlande. Il est également le sport le plus populaire en Asie du Sud surpassant d’autres disciplines sportives comme la boxe vietnamienne, la boxe birmane, la boxe laotienne, ou encore la boxe khmère. L’histoire du Muay Thaï est intimement liée à celle de la Thaïlande. Appelé également boxe thaïlandaise, boxe thaï, ou Thaï boxing, il fut pratiqué pour la première fois par les guerriers thaïlandais pour se défendre et repousser les envahisseurs notamment les Birmans.

Les origines du Muay Thaï

De façon générale, les origines du Muay Thaï sont relativement imprécises et incertaines. En effet, les Birmans, qui étaient en guerre continuelle avec les Siamois (les Thaïlandais), avaient détruit une grande partie des archives de la Thaïlande. Les documents historiques les plus anciens attestant de la pratique de cet art martial sont basés sur les chroniques royales transmises par voie orale.

Une chose est certaine, la boxe thaïe trouve ses origines dans des pratiques martiales locales comme le Muay Boran et le Krabi Krabong. D’ailleurs, elle est considérée comme la forme moderne du Muay Boran, lequel est issu du Pradal Serey (l’ancienne boxe libre khmère).

La boxe thaï a ensuite évolué pour devenir un système de combat très performant dans lequel des parties du corps comme les poings, les coudes, les pieds, et les genoux sont utilisés comme des armes à part entière !

Ce système de combat à mains nues était d’une grande efficacité puisque le combat d’homme à homme était la norme dans les batailles à l’époque. Au 16e siècle, la pratique du Muay Thaï a été encouragée par le roi « Naresuan le grand » et faisait partie intégrante de l’entraînement militaire en Thaïlande.

Le développement de la pratique du Muay Thaï

Il faut reconnaître que la décision du roi « Naresuan le grand » d’intégrer le Muay Thaï dans l’entraînement militaire a joué un rôle important dans la promotion de cet art martial. Au fil du temps, de plus en plus de thaïlandais se sont initié au Muay Thaï, ce qui a contribué au développement de ses techniques.
Au 18e siècle, l’efficacité du Muay Thaï a été démontrée par le célèbre combattant thaïlandais « Nai Khanom Tom », qui fut capturé par les soldats Birmans et qui a réussi à vaincre tous ses adversaires lors d’un tournoi joué devant le roi de Birmanie. Toujours au 18ème siècle, le Muay Thaï est devenu un sport national en Thaïlande suite à une décision du roi « Pra Chao Seua », qui était surnommé le roi tigre.

Le développement du tourisme dans le pays, à partir du 20e siècle, a contribué à l’export du Muay Thaï partout dans le monde notamment aux Etats-Unis et en Europe. Actuellement, le Muay Thaï est très prisé par les jeunes européens qui s’expatrient en Thaïlande pour apprendre les techniques de cet art martial dans notre camp d’entraînement de Sam Roi Yot !

Près à vous surmonter ?
Visitez notre camp d'entrainement en Thailande, voir les détails ou contactez-nous.