301 Blog

La vie d’un boxeur en thailande



Le Muay Thai est un des sports de combat qui fait parler de lui en occident depuis plusieurs années. Si les pratiquants du Muay Thai sont de plus en plus nombreux dans les pays d’Occident, le quotidien des combattants qui pratiquent ce sport en Thaïlande n’est pas donné à tous.

Le début de la journée
L’entrainement de Muay Thai en Thaïlande est assez rude, ce qui contribue à renforcer aussi bien le physique que le mental des combattants. En Thaïlande, les entraînements se font 6 jours par semaine, et vont généralement de 6h du matin à 16h de l’après-midi. L’endurance est un critère qu’une personne doit avoir si elle veut être bonne à ce sport, aussi un jogging de 5 kilomètres par jour est inclus dans l’entrainement. Il se peut que celui-ci soit remplacé par des exercices d’agilité et des séries de sprints de 100 mètres.

Une fois que les exercices d’endurance sont terminés, on procède aux échauffements, qui sont essentiels pour que les muscles soient préparés aux efforts qui vont suivre. En outre, si un combattant ne fait pas bien ses échauffements, il risque de se tordre des muscles, et des cas de déchirures sont même possibles. Les échauffements sont suivis directement par du shadow boxing, qui consiste à se battre contre un ennemi invisible. Cela contribue à renforcer la puissance des coups. On continue ainsi pendant 3 rounds.

L’entrainement technique
Car il viendra un moment où vous serez confrontés à un adversaire physique, le shadow boxing est rapidement suivi par un entrainement contre le sac de sable. Contrairement à ce qu’on pense, celui-ci n’est pas nécessairement rempli de sable, et parfois, on utilise des rondins de bois, qui sont un compromis optimal entre un poids acceptable et une grande solidité.

Non seulement cela vous permet d’augmenter la puissance de vos coups, mais également, cela vous aidera à solidifier les parties de votre corps utilisées dans le combat. Le sac de sable est généralement utilisé pour s’entrainer pour les coups de pied. Une fois que vous aurez terminé 3 à 5 rounds avec celui-ci, vous serez amené à vous entraîner contre un adversaire qui utilise des pads.

Ces derniers sont utilisés pour absorber les coups, et permettent aux instructeurs d’enseigner à leurs élèves comment bien envoyer un coup, tout en les encaissant sans trop de douleur. Passés quelques rounds, on passe à l’entrainement pour les différentes techniques, avant de passer au corps à corps avec un adversaire. On termine le tout par un renforcement physique, sous forme de pushups et/ou de soulèvement de poids.
Les combats

Le Muay Thai est connu pour être un sport de combat violent, mais c’est aussi un art martial très efficace, ce qui lui a valu d’être l’un des plus populaires auprès des amateurs d’arts martiaux mixtes. Il combine une large gamme de coups puissants, qui peuvent facilement mettre l’adversaire KO, mais également envoyer celui-ci à l’hôpital.

Les combats de Muay Thai sont ainsi souvent caractérisés par de nombreux rounds auxquels se mêlent la sueur et le sang des combattants. Il n’est pas rare que les combats durent longtemps, car les pratiquants de ce sport sont généralement très endurants. En outre, le fait de pratiquer ce sport en Thaïlande vous attire aisément les faveurs des belles filles, est c’est peut être une des raisons qui font que ce sport y soit si populaire.