301 Blog

Le Muay-Thai au cinéma



En tant qu’art martial incontournable, le Muay Thaï a bénéficié d’une grande exposition médiatique internationale grâce au cinéma. Plusieurs films thaïlandais et étrangers ont présenté cet art martial non seulement dans son contexte historique ancestral mais également dans son aspect purement sportif. Le cinéma a eu donc un effet très positif sur le développement de la boxe thaïlandaise en occident et partout dans le monde. Avec des films comme Bloodsport, Kickboxer, ou Ong-Bak, cette discipline sportive a connu un intérêt fulgurant auprès des jeunes.

Bloodsport : aventure et sports de combats


Bloodsport est l’un des films américains qui ont réussi à proposer une nouvelle vision sur les arts martiaux. Sorti en 1988, il raconte l’histoire d’un soldat américain qui part à Hong Kong pour participer à un tournoi officieux d’arts martiaux mixtes. Comme ce tournoi rassemble les combattants les plus forts de la planète, il devait se préparer bien et maitriser toutes les subtilités des arts martiaux.
Grâce à sa maitrise des arts martiaux, le soldat américain réussit à se confirmer en tant que champion imbattable. Le rôle est incarné par l’acteur emblématique Jean Claude Van Damme qui reste sans aucun doute l’un des meilleurs acteurs d’action de tous les temps. Dans ce film, il a encore une fois démontré ses grandes capacités de combattant et d’artiste. Il est évident que les fans de Van Damme ont très bien accueilli ce film qui met également en valeur le caractère cosmopolite de Hong Kong. Même si le film comporte beaucoup de scènes de violence, le scénario est très bien ficelé ainsi que la chorégraphie des scènes.

Kickboxer : tout se joue dans un seul combat !


Kickboxer est un autre film célèbre de Jean Claude Van Damme. L’acteur belge incarne le rôle de « Kurt Sloane », un combattant américain du Kick-Boxing qui doit affronter un champion local du Muay Thaï en Thaïlande.
Son compatriote « Winston Taylor » lui conseille d’apprendre le Muay Thaï auprès d’un ancien maitre thaïlandais afin de pouvoir battre le champion local « Tong Pô ». Le film sorti en 1989 (une année donc après Bloodsport) a engagé de vrais combattants comme figurants.
Il reste sans aucun doute l’un des films qui ont eu un impact très positif sur la promotion du Muay Thaï en occident. Il comprend des scènes de combat très bien chorégraphiés qui soulignent le caractère original de cet art martial ancestral ainsi que la richesse de la culture thaïlandaise.

Ong-Bak : un film à la gloire de la boxe thaïlandaise


Ong Bak est l’un des célèbres films d’action de toute l’histoire du cinéma thaïlandais. Sorti en 2003, ce long métrage raconte l’histoire du jeune combattant Ting incarné par l’acteur thaïlandais Tony Jaa. Ting vivait dans le petit village paisible de Nong Pradu en Thaïlande. Après le vol d’une statue de Bouddha au village, Ting se désigne volontiers pour partir à sa recherche à Bangkok.

Dans l’ensemble, le style du film est très influencé par les films d’actions de Bruce Lee et de Jackie Chan. Toutefois, il se distingue par sa spécificité thaïlandaise notamment la richesse du Muay thaï en termes de techniques de combat et d’action. Ong Bak a été réalisé par le célèbre réalisateur thaïlandais Prachya PINKAEW.
Prachya PINKAEW a appris tout seul la mise en scène et a réussi à marquer son nom parmi les meilleurs réalisateurs du cinéma thaïlandais. Toutes les scènes d’Ong-Bak ont été réalisées sans effets spéciaux, ce qui lui donne une originalité assez spéciale.